David Guion va confirmer Alberth Elis à Caen, et a retrouvé le « Fransérgio du Haillan »

Photo Fransérgio

Après ce Bordeaux-Rennes de Coupe de France samedi, voici le retour du championnat de Ligue 2, avec un déplacement pour les Girondins de Bordeaux demain soir, à Caen. Le coach bordelais, David Guion, est passé en conférence de presse d’avant match.

Le coach bordelais a d’abord confirmer qu’Alberth Elis allait jouer face à Caen mardi soir.

« Quand on voit ce qu’il est capable de nous apporter… On sait que devant, on a besoin de caractère, et on a besoin d’agressivité. Lui a ça. Quand il est dans des dispositions comme contre Rennes, il nous apporte ce caractère dans les trente derniers mètres, et cette agressivité. C’est là-dessus qu’on doit aussi avancer. Il nous a fait du bien, il a aussi de l’expérience. Il nous a fait du bien sur ce match-là, et c’est une réflexion que l’on peut avoir (de le remettre face à Caen). Il a fait 95 minutes pleines, cela faisait quelques temps qu’il ne l’avait pas fait. Est-ce qu’il va pouvoir enchainer ?! Je vais voir encore aujourd’hui comment il a récupéré. Mais il y a une grande chance qu’il joue ce match, que ce soit d’entrée de jeu, ou en entrant. Il a en effet de grosses possibilités de jouer ce match ».

Quant à Fransérgio, vraisemblablement, la question ne se pose même pas.

« Si je considère qu’il a entendu mon message ? (sourire). Je vous l’ai dit. Nous, ce qu’on a vu samedi (contre Rennes), c’est le Fransérgio du Haillan. Il est à ce niveau-là. Quand on a ce Fransérgio-là, est-ce qu’on se pose la question le week-end pour le faire jouer… C’était carrément ce qu’on voit, nous, au Haillan, à l’entrainement. Donc est-ce que la question se pose ?! ».

Retranscription Girondins4Ever