Pour Capital, Bordeaux est le club “qui coche toutes les mauvaises cases”

Dans un article paru ce jour, le média Capital dresse le portrait des Girondins de Bordeaux, expliquant qu’il s’agit du seul club qui coche toutes les mauvaises cases. Par ces mauvaises cases, comprenez les déficits, les mauvais résultats sportifs, des actionnaires peu impliqués, des conflits avec les supporters, et une valse permanente des entraineurs. 

“les Marines et Blancs sont les seuls à cumuler ainsi médiocrité sportive, managériale et financière”

Capital

Dans cet article, l’on y retrouve également des propos de Pierre Hurmic, maire de Bordeaux, qui a été joint au téléphone. Il semblerait que Frédéric Longuépée ne soit plus visé, mais King Street.

« Les propriétaires doivent trouver une solution, cela ne peut plus durer ! […] Ce rachat, je ne le sentais pas. Mais comme Alain Juppé n’y voyait rien à redire…».