Jean-Louis Gasset : “J’avais senti à la trêve internationale qu’il y avait eu une prise de conscience. Le niveau d’exigence sera au minimum ce qu’on a vu à Rennes”

Jean-Louis Gasset a évoqué la prochaine rencontre des Girondins de Bordeaux face à Paris, expliquant que le manque de jeu et de spectacle du PSG face à Leipzig mercredi dernier en Ligue de Champions n’était pas si important que cela.

« Même si on n’avait pas gagné à Rennes, on serait allé au Parc dans le même état d’esprit. C’est dur d’aller jouer à Paris, on le sait. On sait que c’est eux qui décident du match parce que s’ils sont en forme… Quand vous présentez Di Maria, Mbappé, Neymar, c’est eux le problème. Nous, on va essayer de faire notre match dans le même état d’esprit qu’à Rennes. Je vous avais dit que j’avais senti un petit renouveau, paradoxalement après deux défaites. J’avais senti à la trêve internationale qu’il y avait eu une prise de conscience. On en a eu la traduction à Rennes, maintenant, il faut continuer. Le niveau d’exigence sera au minimum ce qu’on a vu à Rennes […]  Si c’est le bon moment après le match de Leipzig ? Vous êtes dur. Très dur. L’objectif du match de mercredi, c’était de gagner. Dans 6 mois, vous ne vous rappellerez plus que ce match était à pression. Les joueurs ont montré autre chose que le talent pour gagner ce match. Mais l’objectif numéro 1 était la victoire. Donc ne vous dites que quelqu’un est au fond du trou ».

Retranscription Girondins4Ever