Un potentiel acheteur : “Avec un prix aussi élevé, en tout c’est 250 millions d’euros qu’il faut investir dès le départ”

Dans un article de 20 minutes récapitulant tous les potentiels acheteurs des Girondins de Bordeaux, l’un deux, sous couvert d’anonymat, explique que le prix exigé par King Street est beaucoup trop important (130M€), d’autant qu’il faudrait en plus prendre la dette, et le prêt de Fortress (40m€) qui se déclenché en octobre 2022.

En outre, le média confirme que même Frédéric Longuépée a eu la demande de King Street de vendre le club, de manière officieuse, en cherchant dans son carnet d’adresses. Plus de doutes, le club est bien à vendre, mais à ce prix jamais personne ne prendra le risque d’aller plus loin.

« Déjà, il demande un prix exorbitant, mais le pire c’est qu’avec un prix aussi élevé en tout c’est 250 millions d’euros qu’il faut investir dès le départ pour restructurer le club et acheter quelques joueurs, c’est énorme ! On approche des fêtes alors on peut toujours croire au Père Noël… ».