Paul Baysse : “A Nice, C’était était un peu dans la même formule où collectivement c’était le même type de mise en place. On sait qu’il faut faire des efforts pour lui. Lui aussi en fait mais on sait que c’est un génie”

Dans Foot-Express, Paul Baysse s’est exprimé sur le meneur de jeu Hatem Ben Arfa, pour qui les joueurs des Girondins de Bordeaux jouent en priorité sur le terrain, devant ainsi accepter qu’il défende un peu moins.

“On a joué une saison ensemble à Nice, c’était la superbe année où on finit quatrièmes. C’était était un peu dans la même formule où collectivement c’était le même type de mise en place. On sait qu’il faut faire des efforts pour lui. Lui aussi en fait mais on sait que c’est un génie. Hatem est capable de faire basculer des matchs et si c’est pas lui qui les fait basculer, il monopolise tellement de personnes autour de lui, qu’en tout cas, il peut libérer des espaces pour les autres. Donc il faut qu’on soit conscients de ça, de cette force qu’on a et qu’on soit capables d’accepter ses fulgurances. Que ce soient des fulgurances positives ou un peu moins positives. Parfois, il se fait un peu oublier sur un côté ou il défend un peu moins, mais on doit être capables de l’accepter. Je pense que le groupe est en mesure de l’accepter et en mesure de faire les efforts pour que lui puisse nous débloquer des situations. C’est ce qu’on lui demande, c’est ce que lui est capable de faire. C’est son registre et on doit être capables de compenser de temps en temps, l’oubli d’un repli défensif […] J’ai encore des images en tête où je le vois revenir défendre, prendre la place d’un copain et ça, c’est signe qu’il se sent bien, qu’il est bien dans ses baskets, dans ses crampons. Qu’il est prêt à donner le meilleur de lui-même et on le sent au quotidien, on le sent bien, apaisé et compétiteur. Il a envie de gagner, de faire des bons résultats collectivement”.