Valentino Aiassa : “Les weekends, quand nous n’avons pas de matchs, nous pouvons sortir à partir de 9h jusqu’à 18h. C’est du temps libre pour aller se balader et profiter de ce qu’il y a à l’extérieur”

Photo El Periodico

Valentino Aiassa, l’un des derniers arrivés en provenance du Proyecto Crecer aux Girondins de Bordeaux, a parlé de ses conditions de vie et de travail au quotidien, en France.

“Comme nous sommes en centre de formation, on partage la chambre à deux joueurs. Au début, je vivais avec un de mes coéquipiers, qui avait un an de plus que moi. Au début, c’était difficile parce que on n’arrivait pas à se comprendre. Ce n’était pas très pratique mais aujourd’hui, nous sommes de bons amis. Maintenant, je ne vis plus avec lui mais avec un autre joueur, qui est Maximiliano Gay. Comme il est argentin, nous parlons espagnol. Grâce à nos coéquipiers et à la formation ici, on apprend une nouvelle langue […] Nous avons une salle à manger, une salle de vidéo pour voir les matchs et d’autres programmes. On a accès au Wifi pour communiquer avec nos parents et les amis. Nous avons des horaires où nous pouvons sortir. Et les weekends, quand nous n’avons pas de matchs, nous pouvons sortir à partir de 9h jusqu’à 18h. C’est du temps libre pour aller se balader et profiter de ce qu’il y a à l’extérieur du centre de formation”.

RadioCut

Traduction Girondins4Ever par Magali