Marc Planus : “Il ne faut pas se fixer des objectifs trop hauts. Le club, il y a six mois, c’était encore pire, c’était Pompéi”

Marc Planus s’est exprimé sur les Girondins de Bordeaux actuels, insistant sur le fait qu’il faudra du temps et être patients pour les supporters.

« Il ne faut pas se fixer des objectifs trop hauts. Le club, il y a six mois, c’était encore pire, c’était Pompéi. Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs et être réaliste. Il y a un entraineur qui est arrivé trois jours avant le début du championnat, un recrutement qui a été fait très tardivement du fait de la vente du club, il ne faut pas jeter la pierre aux gens. Mais je pense qu’il faut être lucide, mettre les choses en place petit à petit, et ne pas être trop exigeant et impatient. Les choses se mettent en place. Déjà, si on finir vers la 10ème place et qu’on n’a pas de frayeur en fin de saison, ce sera une année de transition qui aura été constructive ».

Prime Video

Retranscription Girondins4Ever