Résultats des Girondins

Rolland Courbis : « C’était Marcel Desailly si je ne me trompe pas, qui avait quand même cherché, un peu, beaucoup, trop c’est trop, boom, il lui a mis une droite dans l’œil »

Photo Icon Sport

Dans L’Equipe enquête, il y avait un documentaire sur Zinédine Zidane. Rolland Courbis s’est exprimé sur les premiers temps de Zinedine Zidane à Bordeaux.

 

« Zizou, comme tous les joueurs, aurait aimé jouer tous les matchs. Je suis désolé mais dans son intérêt et dans l’intérêt de l’équipe, parce que si on le perdait sur blessure, il y a des joueurs qui se remplacent difficilement, lui il se remplace très difficilement donc je faisais gaffe à ne pas trop lui en demander. »

 

Puis on entend le coach Rolland Courbis à l’époque, sur le jeune Zinedine Zidane :

 

« ‘C’est un garçon attachant qui ne se prend pas au sérieux donc à partir de là, il n’y a pratiquement pas de soucis à se faire. Il progressera lentement mais sûrement et ça deviendra dans l’année ou dans les deux années à venir, un des meilleurs milieux français. Un grand international ? Oh oui je pense que ça devrait faire un bon truc. »

 

En revenant dans l’interview, on demande à Rolland Courbis s’il se souvient de l’expulsion de Zinedine Zidane à Marseille, quand il avait mis un coup à Marcel Desailly.

 

« Oh bin oui ! Si tu veux, le problème c’est que je ne peux pas l’engueuler parce qu’à sa place j’aurais fait pareil. C’était Marcel Desailly si je ne me trompe pas, qui avait quand même cherché, un peu, un peu, un peu, beaucoup, trop c’est trop, boom il lui a mis une droite dans l’œil. C’est un de ses rares défauts. J’ai discuté en tête à tête en lui disant, tu t’imagines que pour arriver à régler le problème Zizou, il suffit maintenant de te titiller, de t’insulter pour te faire sortir du terrain… non ! « 

 

 

La Chaine L’Equipe

Retranscription Girondins4Ever