Gérard Lopez : « Bordeaux est descendu parce qu’on est arrivé trop tard et qu’on n’a pas pu faire ce qu’on voulait »

Gérard Lopez, Président des Girondins de Bordeaux, est aussi actionnaire majoritaire du club portugais du SAD Boavista. Il s’est exprimé sur le fait qu’il voulait aider l’équipe de l’entraîneur Petit à se renforcer. Il a évoqué les attentes pour cette nouvelle saison, peu avant la présentation officielle de l’équipe aux fans.

 

« Le club s’est consolidé, on est parti d’une situation qui était un peu compliquée, tout n’est pas encore fait, mais beaucoup de travail a déjà été fait, on est dans une situation plus apaisée, il est maintenant possible de penser à un avenir avec plus d’attentes, en tenant toujours compte du fait qu’il y a encore beaucoup de travail à faire. »

 

Il a également été interrogé sur les Girondins de Bordeaux vis-à-vis de Boavista :

 

« Bordeaux n’a rien à voir avec Boavista. Boavista c’est Boavista et Bordeaux c’est Bordeaux. Bordeaux est descendu parce qu’on est arrivé trop tard et qu’on n’a pas pu faire ce qu’on voulait. Bordeaux est maintenant dans une bien meilleure situation, on a coupé 75% des dettes en deux semaines. »

Il a enfin évoqué le recrutement à venir du club portugais :

 

« Je pense que oui, j’en ai parlé au président, c’est normal. Voyons ce dont le club a besoin pour aider. »