David Guion : « Je peux vous l’assurer, Rodez ne s’occupe pas de savoir si j’ai des gamins de 18-19 ans. Eux, ils reçoivent les Girondins de Bordeaux, un prétendant à la montée, point barre »

En conférence de presse, David Guion s’est longuement attardé sur la rencontre de samedi entre Rodez et les Girondins de Bordeaux.

Même groupe

« Le groupe sera le même. On a travaillé toute la semaine avec le même groupe, plus Fransérgio qui rentre de suspension. En effet, ce sont tous ces jeunes qui vont de nouveau être alignés contre Rodez samedi soir. Maintenant, on a un gros travail, il y a un gros travail pour renforcer cette équipe-là pendant tout le mois d’août, parce que c’est un groupe qui a besoin d’être renforcé ».

Ses attentes

« Il y a aussi la donnée psychologique. Là, les garçons vont appréhender un match à l’extérieur, et il y a le blason qui est sur leur poitrine… Je peux vous l’assurer, vous le dire dès maintenant, Rodez ne s’occupe pas de savoir si j’ai des gamins de 18-19 ans. Eux, ils reçoivent les Girondins de Bordeaux, un prétendant à la montée, point barre. Or, aujourd’hui, on n’est pas du tout dans ce schéma-là, on est une équipe qui a besoin de se renforcer, et qui est avec des jeunes. On ne peut pas être prétendant à la montée ».

Flash-back sur l’amical contre Rodez, à Agen ?

« On a regardé à nouveau le match, pour voir s’il y avait des similitudes, mais plus sur les aspects technico-tactiques plutôt que sur les aspects purement individuels des joueurs. C’était plus par rapport à nous, comment on a essayé de les mettre en difficulté, et ce qui avait marché. C’est plus là-dessus ».

Hwang, Onana, disponibles ?

« Euh… La situation n’a pas évolué ces derniers jours ».

Retranscription Girondins4ever