Henri Saivet : « Je suis fan des Girondins donc je le connaissais déjà comme joueur. Je découvre quelqu’un de sincère et d’honnête »

(Photo by Pierre Costabadie/Icon Sport)

Pour la Ligue, Henri Saivet s’est exprimé sur son bonheur d’avoir retrouvé, un an après, un beau challenge avec le Pau FC, en Ligue 2.

« J’étais déjà très content que le Pau FC me donne la possibilité de m’entraîner. Car logiquement, ils se posaient des questions sur mon niveau et se demandaient sans doute : « Comment se fait-il que ce joueur soit libre ? ». Ayant atteint ses objectifs à 15 jours de la fin de la saison dernière, le club m’a invité à les rejoindre pour voir où j’en étais. Lors du premier entraînement, j’étais redevenu un gamin, je tapais dans tous les ballons ! C’était un soulagement pour moi. Retrouver le terrain, communiquer avec d’autres joueurs, marquer des buts et faire des efforts, tout cela m’avait cruellement manqué. Après ce premier entraînement, l’entraîneur Didier Tholot m’a dit qu’il avait été vraiment surpris et qu’il était content que je sois là. Cette période de test s’est donc très bien passée et nous nous sommes rapidement mis d’accord avec le Pau FC. Je suis ravi, car c’est le club qu’il me fallait ».

Il retrouve un ancien joueur des Girondins de Bordeaux, Didier Tholot, qui sera son coach.

« Je suis fan des Girondins donc je le connaissais déjà comme joueur (Didier Tholot a joué à Bordeaux entre 1995 et 1997). Et puis il a entraîné à côté de Bordeaux, à Libourne. J’ai même joué contre son équipe en Ligue Europa lorsqu’il était entraîneur au FC Sion (avec Bordeaux, 2015/16). Je découvre quelqu’un de sincère et d’honnête. Il m’a clairement dit ce qu’il allait faire avec moi et il le respecte ».