Hanif Ben Barkane : « Pour les trois premières recrues, qui n’ont pas encore été officialisées, j’ai l’impression que le club a visé juste »

Sur France Bleu Gironde, le journaliste Footmercato Hanif Ben Berkane, a réagi aux conséquences des décisions de la DNCG concernant les Girondins de Bordeaux.

« Cette décision bloque à court terme le mercato des Girondins. On savait que Yoann Barbet et Vital N’Simba, et maintenant Jonas Lössl, étaient dans les starting blocks pour faire partie de ce groupe, mais malheureusement, la masse salariale doit être encadrée. Les Girondins de Bordeaux avaient annoncé un certain chiffre, et ils sont bien au-dessus actuellement au niveau de la masse salariale, donc il va falloir dégraisser l’effectif. C’était ce qu’on craignait chez les supporters, c’est qu’il va falloir d’abord vendre avant de pouvoir se renforcer considérablement. Et on sait que ces dernières années, Bordeaux galère à vendre. On est un peu dans le même cas de figure que l’année dernière, où le club avait tardé à vendre Toma Basic. On s’était retrouvé avec un mercato rapide sur les deux dernières semaines. Là, c’est ce que les supporters craignaient et malheureusement, on est bien parti pour un bis repetita […] C’est d’ailleurs un point évoqué par Gérard Lopez, qui disait qu’il ne fallait pas que le club soit contraint de vendre parce que les clubs le savent et en jouent.  De savoir que tu es obligé de faire des concessions pour lancer ton mercato, évidemment, c’est beaucoup plus simple pour les autres clubs de négocier. Le cas de Nantes qui attendait un dépôt de bilan pour récupérer certains joueurs, ce sera la même chose… On sait que Hwang est un joueur à fort salaire et forte valeur marchande et on sait très bien que Bordeaux n’est pas du tout en position de force dans ce mercato-là ».

Le journaliste fit le point sur les trois recrues bordelaises, qui n’ont pas pu encore être homologuées au niveau de leur contrat.

« Dans l’opération remontée en Ligue 1, je trouve que les profils correspondent parfaitement à ce que veut le club. J’avais d’ailleurs plus le sentiment que c’étaient des choix de David Guion avant d’être ceux d’Admar Lopes. Yoann Barbet a de l’expérience, c’est un ancien de la maison, il a quand même des matches références en Championship notamment. Vital N’Simba, on l’a vu l’année dernière en Ligue 1 avec Clermont. Et Jonas Lössl, c’est un gardien d’expérience, qui semble correspondre aux critères et aux besoins de l’équipe actuellement. Pour les trois premières recrues, qui n’ont pas encore été officialisées, j’ai l’impression que le club a visé juste. Maintenant, c’était à des postes où y a plus de solutions que devant où tu peux moins te permettre d’avoir des erreurs de casting ».

Retranscription Girondins4Ever