Dilane Bakwa, meilleur dribbleur de Ligue 2

(Photo by Franco Arland/Icon Sport)

L’on connaissait son potentiel pour l’avoir suivi dans les équipes de jeunes des Girondins de Bordeaux, mais son talent tardait à éclore. A l’image de plusieurs jeunes du centre de formation ces dernières années, Dilane Bakwa n’a pas forcément eu sa chance non plus. Pourtant, à son poste, Bordeaux manquait clairement parfois de créativité et de provocation balle au pied, mais certains choix ont été faits. La Ligue 2 aura au moins eu cet avantage – avec celui d’assainir les comptes du club – celui de faire jouer nos jeunes, et que ceux-ci prouvent que l’Académie bordelaise n’est pas si mauvaises que certaines médias le disent.

International français U16 à 9 reprises (3 buts), puis U17 à 19 reprises (2 buts), Dilane Bakwa a ensuite connu les U19 et surtout la réserve, où, comme le confiait Yoann Riou récemment, il fut un peu moins performant, étant déçu de redescendre après une semaine à s’entrainer avec les pros. « Matthieu Chalmé nous disait cette semaine que parfois l’année dernière, quand il redescendait en réserve, en National 3, parfois il passait à côté de ses matches parce qu’il était un peu déçu de redescendre, mais il est évidemment capable de flamboyances, de déséquilibres ». 

Depuis, Dilane Bakwa a prolongé, à l’inverse de son pendant, Amadou Traoré, qui est toujours à la recherche d’un club. Et le numéro 7 bordelais a bien fait. Ayant fait quelques entrées en Ligue 1, l’on sent qu’avec la confiance, en Ligue 2, l’ailier bordelais est en jambes. Ce sont même ses adversaires qui le disent ou le montrent, car l’on voit clairement le bordelais être craint. Cela se traduit aussi par les chiffres au bout de trois journées de Ligue 2 puisqu’il est le meilleur dribbleur du championnat. Dilane Bakwa a réussi 9 dribbles en 3 rencontres, devançant Jean-Philippe Krasso, Bilal Boutobba, Mehdi Merghem, Yoann Cathline et Migouel Alfarela (8 dribbles réussis). De bon augure pour la suite de la saison, et pour sa progression.