[Le bilan par joueur #3] Yoann Barbet, le capitaine flamme de l’équipe

Tout au long de cette trêve internationale pour cause de Mondial au Qatar, nous vous proposons un bilan de chaque joueur des Girondins de Bordeaux depuis le début de saison.

Pour ce bilan après 15 journées de championnat de Ligue 2 et 2 tours de Coupe de France, nous nous intéressons pour l’épisode #3 à Yoann Barbet.

Le défenseur central formé aux Girondins de Bordeaux est revenu dans son club formateur l’été dernier, en provenance des Queen’s Park Rangers (Championship). C’est un retour aux sources pour celui qui n’avait jamais pu jouer en pro à Bordeaux. Parti en Juillet 2014 pour Niort, faute de contrat au FCGB, Yoann Barbet a dû prouver sa valeur et son talent dans le club de Ligue 2. En une saison il a pu se faire remarquer, si bien qu’il a franchi la manche pour faire une carrière anglaise entre Brentford (2015-2019) et donc les Queen’s Park Rangers (2019-2022).

Source Twitter @girondins

 

L’occasion de revenir en Gironde s’est présentée et Yoann Barbet l’a saisie. Avec les décisions de la DNCG, il a dû prendre son mal en patience car il n’était tout simplement pas qualifié tant que la masse salariale de l’effectif n’avait pas baissé au niveau exigé par le gendarme financier. Il a donc vu ses partenaires débuter la saison de Ligue 2, le brassard revenant même à Tom Lacoux, lui aussi issu du cru bordelais. Sa première apparition intervient lors du match à Saint-Etienne (perdu 2-0). Une prestation en demi-teinte pour le défenseur qui n’avait plus goûté à un match officiel depuis plusieurs mois. Mais ça il le savait et il l’avait annoncé, Yoann Barbet avait besoin d’enchaîner les matchs pour monter en puissance.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’a pas menti ! Depuis sa qualification, il monte en puissance, a récupéré le brassard de capitaine, motive ses troupes et n’a pas la langue de bois devant les micros, que les contenus de matchs soient bons ou non. Le capitaine est devenu tout feu, tout flamme ces derniers matchs, au service de l’équipe, n’hésitant pas à jouer attaquant pour les derniers minutes de jeu. Il a même plusieurs buts à son actif, dont ce doublé face à Trélissac en Coupe de France.

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

 

C’est presque dommage que cette trêve internationale vienne casser cette dynamique du capitaine mais on sait que l’on pourra compter sur lui pour repartir de l’avant avec ses coéquipiers et remobiliser les troupes pour partir en guerre dans ce championnat de Ligue 2 si indécis et si compliqué.

Ses stats cette saison

Matchs amicaux :

  • 6 matchs, 377 minutes jouées

Ligue 2 BKT :

  • 8 matchs, 716 minutes jouées, 1 carton jaune

Coupe de France :

  • 2 matchs, 180 minutes jouées, 3 buts

 

Sa note moyenne sur Girondins4Ever

5,8/10 en dix matchs

Retour sur l’une de ses déclarations :

Est-ce que c’était un rêve de porter ce maillot des Girondins de Bordeaux avec les pros ?

« Oui bien sûr, c’est un rêve qui se réalise. J’ai raté la dernière marche, j’ai passé 7 ans au club, 3 ans en équipe réserve. Malheureusement je n’ai pas eu la chance de signer professionnel aux Girondins et je suis parti faire mes classes ailleurs. Je suis parti à Niort faire ma première saison en professionnel et après une bonne saison je suis parti en Angleterre pendant 7 ans, où j’ai évolué à Brentford pendant 4 ans et 3 ans à Queens Park. Cet été j’ai eu l’opportunité de revenir aux Girondins et c’est quelque chose que j’ai toujours eu envie de faire. Je n’avais pas forcément envisagé de revenir aux Girondins en Ligue 2 mais au final le challenge était très tentant et je savais que si je ne revenais pas cet été, je ne reviendrais peut-être jamais donc j’ai très vite saisi l’opportunité. »

Les épisodes précédents :

Girondins4Ever – [Le bilan par joueur #1] Rafal Straczek, des débuts prometteurs en Coupe de France

Girondins4Ever – [Le bilan par joueur #2] Gaëtan Poussin, un leader révélé et une assurance retrouvée

(Photo by Loic Cousin/Icon Sport)