Stéphane Martin : “Bien sûr que le mercato se prépare maintenant, on pense déjà à l’effectif”

Tavernost, triaud, ramé, deveseleer, martin

 

Stéphane Martin a expliqué que l’éventuel changement d’actionnaire ne perturbait pas un club, contrairement à ce que l’on pourrait penser.

« Il y a un cap. On travaille pour une institution qui est plus qu’une entreprise, qui a presque 150 ans. Chacun au club est imprégné de ça, de travailler pour une institution. Ce qui est bien pour l’institution l’est quel que soit l’actionnaire. C’est toujours bon dans ce type de situation de se concentrer sur le travail, faire ce qu’on pense être bon pour le club, et après adviendra ce qui adviendra. L’intérêt du club prime et l’intérêt du club et les bonnes décisions de rigueur dans la gestion, de stratégie, sont indépendantes de l’actionnaire présent ou futur. Ce n’est pas ce qui me dérange. Autant la perspective de voir le club descendre en Ligue 2 m’a empêché de dormir de nombreuses nuits, autant de savoir l’évolution capitalistique du club, ce n’est pas quelque chose qui interfère dans le travail quotidien […] Ca ne perturbe pas le travail des semaines à venir, pas du tout. Il y a beaucoup de grandes lignes qui seront maintenues. On a à faire à un actionnaire actuel qui est encore là, qui l’a répété, qui peut ne plus être là mais qui peut aussi très bien rester. Il n’y a absolument rien de signé, Nicolas de Tavernost a été extrêmement clair, il a donné une photo de la situation qui est la bonne. On est avec des gens professionnels et Nicolas de Tavernost a été clair, et ce depuis des années. Il faut aussi juger sur pièce et voir que son discours est en cohérence avec les actes. Il a comme souci numéro 1 la pérennité du club et cette notion d’institution. Il a toujours eu un discours extrêmement cohérent là-dessus en disant que si un jour M6 partait, ce serait de manière sereine et en ayant en tête la pérennité du club. Donc le contexte n’empêche pas de travailler ».

 

Et, visiblement au contraire de ce que rapportait Gustavo Poyet en conférence de presse, cette incertitude ne mettrait pas en péril la préparation de l’année prochaine.

« Bien sûr que le mercato se prépare maintenant, on pense déjà à l’effectif. On est avec des interlocuteurs qui ont du respect pour l’institution et la pérennité du club. On n’est pas dans une discussion de terre brûlée, de dire qu’on s’en va, on laisse tout en friche et ce n’est plus notre affaire. Il n’y a absolument aucun problème quant à la préparation de l’année prochaine, tout se passe de manière très fluide. On ne peut pas empêcher que certaines personnes, en voyant les articles, aient un peu d’état d’âme. Mais l’interférence sur le travail au jour le jour est très faible ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

https://www.goldfm.fr/2018/03/30/soir-de-foot-n127-avec-stephane-martin/