Vincent Romain : “Pour les Girondins, ça met un petit coup de projecteur. Mais ce n’est que temporaire”

(Photo by Pierre Costabadie/Icon Sport)

Vincent Romain, journaliste Sud Ouest, a expliqué ce que l’arrivée d’Hatem Ben Arfa pourrait apporter aux Girondins de Bordeaux, en plus de ce qu’il apporte déjà sur le terrain. L’exemple de sa conférence de presse de présentation est pris.

« On l’a vu à l’occasion de sa conférence de presse de présentation… On était à l’auditorium du Matmut Atlantique, et pas dans la salle de presse du Château du Haillan. Il y avait énormément de journalistes, beaucoup plus que d’habitude. Il y avait de la curiosité, forcément, car cela faisait longtemps que les Girondins n’avaient pas signé un joueur avec une telle renommée. Il y a toujours cette curiosité autour de Ben Arfa, pour savoir s’il va enfin confirmer son potentiel. On ne l’a vu que trop rarement au fil de sa carrière. Pour les Girondins, ça met un petit coup de projecteur. Mais ce n’est que temporaire. Cette notoriété nouvelle ne sera entretenue que si Ben Arfa est bon. S’il devient un joueur anonyme de Ligue 1 qui ne joue pas beaucoup ou s’il n’est pas bon, dans trois mois tout le monde aura oublié qu’il est aux Girondins […] Hatem Ben Arfa et la presse, ça a toujours été une histoire un peu particulière. Ce n’est pas quelqu’un qui se livre facilement, qui a l’air d’apprécier particulièrement l’exercice médiatique. Pour cette conférence de presse, il dégageait presque l’impression de se demander ce qu’il faisait là. Evidemment, il en était conscient, mais c’est Hatem Ben Arfa, il est un peu parfois dans son monde, détaché, un peu rêveur. Des fois, des questions lui ont été posées, il faisait des réponses de dix secondes, ou il laissait un blanc de dix secondes avant de répondre. Ce n’est pas forcément habituel chez les footeux professionnels qui sont, en général, habitués à cet exercice et qui s’en sortent plus ou moins bien. Mais cela ne veut pas pour autant dire qu’il a dit des choses inintéressantes. C’est quelqu’un qui a des choses à dire, mais pendant cette conférence de presse il a fait le strict minimum. Il n’avait pas envie de se vendre. Il n’a jamais eu pour objectif de savoir se vendre de toute façon ».

Retranscription Girondins4Ever