Eric Di Méco : “Ce que je reproche dans sa déclaration, c’est qu’il minimise la qualité de ses joueurs. En deux mots, il nous explique qu’il a une équipe de joueurs moyens”

Eric Di Méco est revenu sur les propos de Jean-Louis Gasset sur Hatem Ben Arfa, où le coach des Girondins de Bordeaux expliquait que le milieu bordelais était libre, et que ses coéquipiers devaient s’adapter à lui.

“Je comprends très bien ce que dit M. Gasset, on ne va pas l’appeler Jean-Louis même si on l’aime beaucoup et qu’on le connaît. Ce que je reproche dans sa déclaration, c’est qu’il minimise la qualité de ses joueurs. En deux mots, il nous explique qu’il a une équipe de joueurs moyens. Il a un joueur qui sort du lot, que les moyens doivent travailler pour lui, que lorsqu’il est en jambe il fait la différence et lorsqu’il n’est pas en jambe ils perdent. C’est valable sur le court terme mais je ne suis pas certain que ce soit bon sur le long terme. Deuxième chose, là où il y a un problème avec cette vue-là, ça a souvent été le cas avec Ben Arfa et ça explique sa carrière. Quand le niveau monte et quand tu as des ambitions supérieures c’est-à-dire jouer des coupes d’Europe et faire venir des joueurs de premier plan, le problème des joueurs de premier plan c’est qu’ils ne se mettront pas au service d’Hatem Ben Arfa. Ils ne vont pas se mettre au service d’un mec qui ne joue que quand il a le ballon et quand tu n’as pas le ballon, tu joues à dix. Ca n’existe pas et ça a été le problème d’Hatem Ben Arfa toute sa carrière. Il n’a réussi à Nice qu’une saison et à Rennes qu’une saison quand on se mettait à son service, mais quand les équipes ont grandi, malheureusement, il était obligé de partir. Quand il est allé à Lyon, à Marseille et encore plus à Paris, si tu ne fais pas le minimum syndical, tu ne joues pas dans ces équipes-là. Jean-Louis est juste réaliste sur son équipe qui est moyenne mais je trouve dommage de le dire. Et malheureusement, ça va durer une saison. Si tu veux aller plus haut, ça ne marche pas. Il est allé en Espagne, en Angleterre et ça s’est mal passé. On met de côté son talent, et ses qualités. Quand on voit un joueur comme Hatem Ben Arfa, on a envie, gentiment de l’étrangler, car j’aurais aimé avoir ses qualités. Si j’avais eu ses qualités, tu sais ce que j’aurais fait sur un terrain ? C’est terrible de voir un mec avec autant de qualité faire ça”.

RMC

Retranscription Girondins4Ever