Jean-Louis Triaud : “Je lui ai encore parlé hier. J’ai un sentiment de révolte, d’injustice”

Très discret médiatiquement depuis qu’il n’est plus Président, Jean-Louis Triaud a évidemment souhaité réagir à la disparition de son ami et ex-collaborateur aux Girondins de Bordeaux, Jean-Didier Lange, auprès de Sud Ouest.

« Je lui ai encore parlé hier. Comme d’habitude, on débriefait les derniers matchs des Girondins, et l’actualité du club. Il y a une dizaine de jours, il assistait à un Conseil d’administration du club […] J’ai un sentiment de révolte, d’injustice face à cette mort prématurée. Il était bosseur, extrêmement compétent, intelligent, brillant, dynamique. C’était une star dans son domaine”.