Christophe Hutteau : “Lui était plus à ce moment compliqué pour le club, pour un dépôt de bilan et pour une descente en L2, mais il s’est rangé à la majorité”

Photo MAXPPP TEAMSHOOT – Chopin Jean Daniel

Dans Au 6 mètres (France 3 NoA), Christophe Hutteau, agent de joueurs, et ancien journaliste, s’est longuement exprimé sur Jean-Didier Lange, ex-président des Girondins de Bordeaux disparu la semaine dernière.

« Je l’ai longtemps côtoyé lors de ma première vie professionnelle lorsque j’étais journaliste, puisque ça coïncidait à l’époque à laquelle j’étais correspondant de RTL et de L’Equipe, la période à laquelle il était Président. Il était arrivé avec Alain Afflelou, et ils avaient sauvé tous les deux le club d’une disparition certaine. Le club, d’ailleurs, avait été rétrogradé en Ligue 2, et avait brillamment réussi à retrouver l’élite la saison suivante. Jean-Didier Lange, c’était un homme d’une rigueur extrême, un très grand professionnel. Je le dis d’autant plus objectivement parce que je n’ai jamais été un intime, mais j’ai pu constater que son travail était en tous points remarquables ».

Christophe Hutteau rappela que lors de l’offre de rachat de Gérard Lopez, Jean-Didier Lange penchait plutôt pour une descente en Ligue 2 afin de reconstruire le club, avant finalement de se rallier à la majorité du Conseil d’Administration.

« Ce n’est pas trahir un secret que de dire qu’il y avait une différence de stratégie. Lui était plus à ce moment compliqué pour le club, pour un dépôt de bilan et pour une descente en Ligue 2, afin de reconstruire le club comme il l’avait fait brillamment au début des années 90. Mais Jean-Didier Lange, c’était aussi quelqu’un de très loyal. Et à partir du moment où la majorité avait décidé d’aller dans ce sens, il s’est rangé dans ce sens aussi. Pour tout ça, on doit lui tirer un grand coup de chapeau et avoir une pensée pour son épouse et ses enfants ».

Retranscription Girondins4Ever