Se séparer de Vladimir Petkovic ne sera pas si simple pour la direction des Girondins

À une autre époque, Vladimir Petkovic aurait certainement déjà été remercié. Seulement les temps changent et les finances du club ne sont plus les mêmes que fût un temps. En effet, la durée du contrat restant, 3 ans (jusqu’en 2024), et son salaire (1,3 million € par an) pourraient refroidir encore pendant un peu de temps Gérard Lopez et Admar Lopes, comme le rapporte Sud Ouest, d’autant que les finances les Girondins sont surveillées par la DNCG. Si le côté financier rend un licenciement de l’entraineur bosnien compliqué, celui du projet pourrait l’être également, un renvoi de l’ancien sélectionneur suisse enlèverait (un peu) de crédibilité au projet de la nouvelle direction bordelaise. Reste maintenant à savoir combien de temps cette situation pourra perdurer en l’état.

Plusieurs sources rapportent un montant d’environ 3 millions d’euros pour se séparer de l’ex-sélectionneur de La Nati.

Jusqu’à présent et à ce stade de la saison, aucun entraineur de Ligue 1 n’a été licencié encore. Une grande première. Rappelons enfin que Vladimir Petkovic est venu pour un projet sur le long terme, et qu’à aucun moment une séparation n’a été envisagée ni donc budgétée, dans une période où le football français connait des difficultés.

Sud Ouest