Christophe Hutteau : « Je vois, je lis, j’entends l’ensemble des reproches formulés à l’encontre de Gérard Lopez. Heureusement que Gérard Lopez était là en juillet »

Christophe Hutteau a répondu à la question de savoir si les Girondins de Bordeaux attiraient encore les joueurs aujourd’hui. L’agent a confirmé que oui, tout en n’omettant pas de rappeler que si le FCGB existe encore au plus haut niveau, c’était grâce à Gérard Lopez.

« Je vais être catégorique, Bordeaux reste dans l’imaginaire, dans l’esprit des joueurs, une destination non seulement intéressante, mais prestigieuse. Peu de clubs peuvent aujourd’hui encore afficher une telle régularité en Ligue 1 avec un palmarès aussi important. Alors, oui, la difficulté est réelle, mais maintenant, il convient aussi d’être juste. Je vois, je lis, j’entends l’ensemble des reproches formulés à l’encontre de Gérard Lopez, mais je pense que tout le monde oublie – parce que c’est la société dans laquelle on vit, on vit à l’instant T et on ne prend pas assez de recul – qu’au mois de juillet le club était dans un état catastrophique d’un point de vue économique. Heureusement que Gérard Lopez était là parce que certes le club aurait pu déposer le bilan et repartir en Ligue 2, mais qu’est-ce qui vous garantissait que vous alliez retrouver la Ligue 1 à très court terme ? C’est très difficile. De nombreux clubs au nom ronflant se sont retrouvés dans cette situation. Ils sont descendus en Ligue 2 soit pour des raisons économiques, soit pour des raisons sportives, et ils y sont toujours. Ne jugeons pas l’action de Gérard Lopez sur le court terme, attendons. Attendons avant de nous positionner et de dire si c’était une bonne solution ou pas. En tout cas, j’ai envie de dire aujourd’hui que c’était une bonne solution car Bordeaux est toujours là, et évolue toujours en Ligue 1. Oui, c’est une saison compliquée, oui. Tous les observateurs le savaient et le pressentaient. C’est aussi simple que ça ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever