Benoît Trémoulinas : « Donner 300 000 euros par mois à un entraîneur, c’est du délire ! »

Invité sur le plateau de L’Equipe de Greg, Benoît Trémoulinas a voulu réagir suite à l’article du journal L’Equipe à paraître ce Mercredi et dans lequel le journaliste Emery Taisne évoque un salaire de 300 000 euros brut pour Vladimir Petkovic.

« Je ne sais pas si les joueurs veulent le lâcher ou pas mais en tout cas je comprends mieux pourquoi le club ne l’a pas écarté avant. Avec 300 000 euros par mois c’est du délire ! Un club comme les Girondins de Bordeaux doit avoir un budget de 70 M€ ou moins et donner 300 000 euros à un entraîneur… encore une fois, c’est du délire ! »

Puis il revient sur la déroute des Girondins de Bordeaux le week-end dernier à Rennes, sur la pelouse du Roazhon Park (6-0). Une déroute mais surtout des questions sur la réaction du coach suisse.

« Il est sans solutions, j’étais optimiste la semaine dernière mais quand j’ai vu le match de ce week-end, je le suis beaucoup moins. Il n’y a pas de réaction, on voit que le coach est sur le banc, ça manque de charisme, Il est là sans savoir trop ce qu’il fait là. Je pense que même lui, n’a pas les leviers pour essayer de redorer un petit peu le blason des Girondins. »

Enfin notre ancien latéral gauche répond à l’info apportée par Julien Aliane, selon laquelle Vladimir Petkovic serait en sursis et aurait une dernière carte à jouer lors de la prochaine journée face à Strasbourg.

« Il a un dernier match, mais je pense qu’il n’y échappera pas. »

La Chaine L’Equipe

Retranscription Girondins4Ever