Christophe Monzie : « L’expérience a juste prouvé sur ce match-là que ceux qu’on avait laissé de côté par décision présidentielle, n’étaient pas remplaçables »

KevinDomas/Panoramic PUBLICATIONxNOTxINxFRAxITAxBEL

Christophe Monzie s’est exprimé sur l’avenir du coach des Girondins de Bordeaux, Vladimir Petkovic, tout en revenant sur les choix de Gérard Lopez la semaine dernière, et la déroute bordelaise à Rennes.

« On s’attendait à ce qu’il se passe quelque chose à Rennes, pas nécessairement l’éviction du coach, mais au moins des réactions des bordelais après la rencontre… On n’en a eu qu’une seule, celle de Vladimir Petkovic puisque ni Gérard Lopez, ni aucun joueur n’est descendu dans la zone mixte. On a attendu 45 minutes, en vain, pour s’entendre dire de la bouche de l’attaché de presse du club que personne ne viendrait. On sait que le Président est descendu dans les vestiaires pour parler du pays à ces garçons. L’expérience a juste prouvé sur ce match-là que ceux qu’on avait laissé de côté par décision présidentielle, n’étaient pas remplaçables. L’expérience a très vite montré que cette équipe-là, dès qu’elle est dépourvue de ses leaders charismatiques, et il n’en reste plus beaucoup dans cette équipe… Je pense à Laurent Koscielny, mais également à Otávio parce que si on a pris l’eau derrière, on a aussi pris l’eau lamentablement au milieu de terrain. Le seul joueur dans cet effectif à l’heure actuelle qui est capable de casser les transmissions, c’est Otávio. On a bien vu qu’avec Sissokho et Lacoux, les deux ont pris des cartons jaunes prématurément, et ils étaient d’ailleurs très sévères pour l’un comme pour d’autre. Je n’ai pas du tout aimé l’arbitrage de Monsieur Dechepy qui était même vraiment crispant, même si ce n’est pas ça qui a fait que Bordeaux a perdu. Mais je trouve qu’on n’a fait aucun cadeau à Bordeaux. Le premier carton jaune, je persiste à dire qu’il n’est pas justifié pour Sissokho. Gaëtan Laborde sait très bien qu’il a très peu de chance d’avoir le ballon, il arrive dans le dos du malien… Je ne comprends pas le carton jaune ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever