Alain Giresse : « C’est tout un ensemble qui s’écroule. Jamais je n’aurais pu l’imaginer, en tant que supporter. Mais la catastrophe est arrivée »

Sur Europe 1, l’ancien meneur de jeu des Girondins de Bordeaux, Alain Giresse, a réagi à la relégation du club au scapulaire, son club de cœur, même si celle-ci n’est pas encore officiellement en Ligue 2, au niveau mathématique.

« Les chiffres sont là, évidemment. Avec un goal-average aussi catastrophique, ce n’est même pas un miracle qu’il faudrait… En tant que bordelais, girondin, ce n’était pas inéluctable, je ne pouvais pas me soumettre à ça, mais quand on voit depuis la saison dernière ce qui se passe, la dégradation sportive et financière du club… La mise en place cette année d’une équipe qui n’a pas répondu à l’attente du minimum, le maintien. Le résultat est là maintenant […] En 91, ce n’était pas sportif, là oui. C’est la conception de l’équipe, sa capacité à se maintenir… Mais en plus, pour suivre le club de près, c’est tout un ensemble. Ce club ne représente plus ce qu’il était localement, régionalement… Il y a une cassure avec sa popularité, ses supporters… C’est tout un ensemble qui s’écroule. Jamais je n’aurais pu l’imaginer, en tant que supporter. Mais la catastrophe est arrivée. Qu’en sera-t-il la saison prochaine… Sportivement on est sanctionné, est-ce qu’on le sera financièrement… Ça, c’est la grande inquiétude ».

Retranscription Girondins4Ever