Émilie Fiorelli : « OUI j’ai été trompée et pas qu’une fois. OUI j’ai été salie, humiliée et bien plus, que j’éviterai d’étaler ici car je n’en suis pas fière ! »

Il y a quelques semaines, nous vous rapportions la séparation entre l’attaquant des Girondins de Bordeaux, M’Baye Niang, et Émilie Fiorelli, l’ex-star de télé-réalité. La jeune femme, qui a eu deux enfants avec le bordelais, parlait déjà à l’époque « d’usure, d’abus », sans forcément aller plus loin. Sur les réseaux sociaux, elle en a dit beaucoup plus ces dernières heures.

Par plusieurs de ses suiveurs, Émilie Fiorelli a été alertée des derniers événements concernant M’Baye Niang aux Girondins. Elle a tenu à rappeler qu’elle n’était plus avec lui, leur demandant de ne plus lui faire part des ses activités. « S’il vous plaît, veuillez ne plus m’informer des nocturnes, les fréquentations ainsi que tout ce qui touche à la vie privée du père de mes enfants. Nous ne sommes plus ensemble. Nous nous respectons actuellement pour le bien de nos enfants, le reste ne me regarde plus. Merci ».

Puis Émilie Fiorelli en a dit un peu, voire beaucoup plus. « J’ai fait le choix d’afficher au départ ma relation avec le papa de mes enfants. Ce qui m’a fait perdre souvent la figure. OUI j’ai été trompée et pas qu’une fois. OUI j’ai été salie, humiliée et bien plus que j’éviterai d’étaler ici je n’en suis pas fière ! AUJOURD’HUI j’ai fait le choix (depuis un moment) de ne plus donner de chance au couple que l’on formait ! Alors STOP, arrêtez de venir me dire ce qu’il fait même si cela me conforte dans mon choix, ça ne me sert strictement à rien ! Aujourd’hui je suis heureuse, mes enfants le sont aussi alors tout est parfait. On s’entend comme il le faut c’est le principal ».

M’Baye Niang a été cité ces derniers jours dans l’affaire du Futsal sur un jour Off, et aurait également été aperçu en boite de nuit juste après le match nul samedi face au FC Lorient.