Aurélien Tchouaméni : « Liverpool, Madrid, j’aime les deux, c’est juste une question d’adaptation »

FFF

L’ancien milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, Aurélien Tchouaméni, sur CNN, a été invité à s’exprimer sur les rumeurs de transfert l’envoyant soit à Liverpool, soit au Real Madrid, même si pour RMC le club madrilène tiendrait bien la corde.

« J’aime les deux : Je peux regarder les matchs espagnols et les matchs anglais. C’est différent de jouer en Espagne et c’est différent de jouer en Angleterre, mais au final, pour moi, c’est juste une question d’adaptation […] C’est marrant. Avec mes potes Benoit Badiashile et Djibril Sidibé, tous les matins ils me disent: ‘Ah tu vas dans ce club’. Et le lendemain, c’est un autre club. Mais c’est bien d’être dans cette situation. Cela veut dire que je suis dans une bonne position. J’ai beaucoup travaillé pour y parvenir, pour que les meilleurs clubs me désirent. Mais au final, c’est seulement les réseaux sociaux… Le plus important, c’est d’être bon à l’entraînement et au prochain match. On verra ensuite, mais ce n’est pas important pour moi ».

(Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)

L’ancien bordelais est revenu sur ses débuts dans le football, où il y avait des doutes le concernant.

« Quand j’avais 18 ans et que je faisais un mauvais match, beaucoup de gens disaient que je n’étais pas capable de jouer dans ce championnat, ou que je n’avais pas le niveau pour être bon. Et je me suis dit : ‘OK, peut-être qu’ils ont tort, ou peut-être pas’. C’est difficile d’y penser parce que vous êtes très jeune, mais vous devez faire avec. C’est pourquoi je travaille avec un psychologue du sport, il me permet d’accepter les attentes et de savoir que, quoi qu’ils disent, je continue à faire mon travail. Je suis une personne ambitieuse. A chaque fois que je fais quelque chose, je veux juste gagner. Si je veux être grand, je dois m’adapter pour trouver des choses qui me permettront de grandir en tant que joueur ».