Éric Di Meco : « Quand il part de Bordeaux, c’est un bon joueur qui commence à devenir international, mais ce n’est pas le Zizou qu’il est devenu derrière »

Photo by Icon Sport

Éric Di Meco a réagi au fait que Zinedine Zidane, l’ancien milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, aurait dit non au Paris Saint-Germain, et penserait à coacher l’Equipe de France après la Coupe du Monde.

« Dans sa tête, l’Equipe de France, c’est un truc particulier pour Zizou, c’est l’histoire de sa vie finalement… Il ne faut pas oublier que Zizou a réussi loin de la France. C’est l’Equipe de France qui le rapproche du cœur des français car quand il part de Bordeaux, c’est un bon joueur qui commence à devenir international, mais ce n’est pas le Zizou qu’il est devenu derrière. C’est son histoire avec l’Equipe de France, que ce soit le titre de Champion du Monde ou celui de Champion d’Europe, voire même derrière quand il revient et qu’il amène l’équipe en finale… C’est pour ça que ce joueur-là, et cet homme-là, a une place particulière dans le cœur des français, et qu’il y a un peu tous ces débats autour de lui aujourd’hui. C’est plus qu’un joueur de foot Zizou, voire même pour le reste des français… Pour lui, l’Equipe de France… Quand tu as entrainé autant d’années et que tu as joué au Real… Bien sûr que le PSG c’est un super challenge et que ça peut le faire réfléchir, mais pour lui, s’il n’entraine pas Paris dans sa carrière ça ne lui manquera pas. S’il n’entraine pas l’Equipe de France, ça lui manquera. Là, il n’est pas fou, il sait que la durée de vie d’un sélectionneur est relativement courte et que la longueur du bail de DD est presque anachronique dans le football d’aujourd’hui… Il sent qu’il y a la place maintenant. Le moment est là ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever