Julien Bée (Les Débriefeurs) : « Coaching ou pas, si les joueurs qui rentrent ne sont pas au niveau, David Guion ne peut pas faire grand chose non plus »

Dans Les Débriefeurs sur ForEver, Julien Bée s’est exprimé suite à la défaite et l’élimination des Girondins de Bordeaux face au Stade Rennais, lors des 1/32èmes de finale de la Coupe de France (1-2).

« Sur les choix faits par Guion sur Davitashvili et Ekomié, je pense que sur le choix de sortir Davitashvili il est évident. On ne se cachait pas que les matchs les plus importants de la semaine sont ceux de mardi et vendredi (Caen et Amiens). Davitashvili a quand même montré qu’il devenait un joueur très important donc je pense qu’à un moment donné, outre le match de Rennes, outre le fait d’aller gagner, je pense que Guion et son staff ont aussi pensé aux deux prochains matchs. Au bout d’un moment il fallait sortir Davitashvili pour qu’il puisse récupérer correctement pour mardi. Il y a ça aussi qui rentre en compte. […] Il y a aussi le coaching mais il a été fait et ceux qui sont rentrés n’ont pas été forcément à la hauteur. C’est ça qui m’a un petit peu choqué sur ce match. Ceux qui sont rentrés – Bokélé se fait malheureusement expulsé – on ne peut pas dire que Michelin fait une superbe rentrée. Au contraire il se fait souvent prendre dans le dos. Encore une fois ce soir ça a été criant. Pour moi Bokélé doit être le joueur qui doit s’installer durablement à ce poste parce que je ne suis pas du tout rassuré. Vital Nsimba est rentré et nous a encore fait des coups de pieds très mal frappés, très mal tirés, des centres contrés alors qu’il y avait des solutions. Coaching ou pas, si les joueurs qui rentrent ne sont pas au niveau, David Guion ne peut pas faire grand chose non plus. C’est dommage que ces joueurs-là ne se soient pas mis au niveau de certains. Peut-être que Bakwa a quand même tenté des choses quand il est rentré mais c’est toujours un petit peu stéréotypé on le sait. Dans l’ensemble face à cette 4ème équipe de Ligue 1 qui n’avait pas fait tourner énormément, n’oublions pas qu’on est en Ligue 2, nos joueurs ont plutôt été à la hauteur et c’est normal qu’à la fin ils soient allés applaudir le virage sud qui leur a fait la fête. Ces joueurs-là ont montré un super visage, ils ont attaqué, ils ont tenté des choses. Même à 10 ils ont tenté des choses comparée à cette équipe rennaise, qui a eu quelques situations, notamment grâce à ses individualités que sont Gouiri et Doku mais collectivement ils ne m’ont pas fait rêver. On a très peu vu Lovro Majer, Bourigeaud a été très bon en première mi-temps mais il s’est éteint en deuxième période. Doku, certes sur ses dribbles, sur ses accélérations… Mais elle ne m’a pas fait rêver cette équipe rennaise. J’étais un peu plus inquiet que ça au début du match. Au final je me dis qu’on n’a pas souffert plus que ça face au 4ème de Ligue 1. »

Retranscription Girondins4Ever

Le podcast de l’après-match :

Forever (foreverlaradio.fr)