Sikora : “Il ne va pas se faire avoir”

 

Ces mots sont de Eric Sikora, à l’encontre de Francis Gillot, avant le match de Coupe de France. L’entraineur lensois ne sous-estime par Bordeaux et est aussi en colère contre son joueur, Yahia, suspendu.

 

Estimez-vous que les Bordelais puissent se dire que Lens sera une proie plus facile dès l’instant où il lui manque du monde ?

« Francis (Gillot) n’en est pas à son troisième match sur le banc ! Je l’ai entendu dire, après la victoire des Girondins sur Montpellier (4-2), qu’il restait six matchs à gagner. Cela prouve qu’il a bien l’envie de gagner encore. Il ne va donc pas se faire avoir parce que nous avons des joueurs absents. »

 

– A propos d’absence, êtes-vous fâché de voir Yahia suspendu ?

« Bien sûr que je lui en veux. Je l’avais prévenu après ce qui s’était passé sur le terrain. Mais « Ale » est quelqu’un de sanguin. Il a été attaqué, il a riposté. Si ça en était resté à la pelouse, il n’y aurait pas eu de problème. Mais, ensuite, il a voulu continuer dans le couloir des vestiaires devant le délégué du match. Ca lui apprendra à garder ses nerfs. Quand on lui a annoncé (vendredi matin) que la commission de discipline le suspendait à titre conservatoire et qu’il ne jouerait donc pas contre Bordeaux, on l’a vu peiné. Il s’en veut. Mais sans lui, à Caen, on a montré aussi qu’on pouvait avoir un visage solide. »

 

La Voix du Nord