Sané et Faubert réagissent au coup de gueule

 

Enfin, “réagissent”, c’est un bien grand mot. D’abord parce que c’est sur le terrain que cela doit se voir. Ensuite parce que Ludovic Sané a clairement botté en touche : “Je ne sais pas, je n’ai pas entendu. Je n’étais pas là… je ne me souviens pas…”. A l’inverse, Julien Faubert a pris ces remarques comme quelque chose de normal : “Ce sont des choses qui arrivent, on ne peut pas toujours être brossé dans le sens du poil. Il y a des fois où le coach a envie d’exprimer ce qu’il ressent. On est là pour essayer de se remettre en question. Je l’ai pris comme un patron qui est mécontent de ses ouvriers.”

 

L’article de 20 minutes