Perpigna : “En montant dix secondes dessus, il se casse”

Laurent Perpigna 2

 

Laurent Perpigna a lui aussi fait part de son analyse à l’issue de la réunion sur le Nouveau Stade. Le responsable des Ultramarines est longuement revenu sur les sièges cassés lors de Bordeaux-Montpellier. « On n’a pas eu envie de se retrouver avec une tribune de 3000 sièges cassés, parce que c’est aussi dangereux, donc on s’est installé entre les sièges ; c’était assez pratique et ça ne nous a pas gênés pour l’ambiance. Ce qui n’empêche que sur un but, il y a toujours des gens qui montent sur les sièges et le problème c’est qu’en montant dix secondes dessus, il se casse […] Il y a l’esprit de la règle qui est de se situer entre les sièges, mais il y a aussi l’esprit du monde du football qui fait que c’est un monde d’exaltation, qui peut faire qu’on arrive à un accident, sans même l’avoir voulu. Il y a des gens de chez nous qui ont passé leur match à évacuer les sièges, pour éviter qu’ils soient utilisés comme projectile ».

France Bleu Gironde

Retranscription Girondins4ever