Mathieu Bodmer : “S’il y a 5 ou 6-0, c’est pareil à la fin du match. C’est quasiment le carnaval défensivement”

Mathieu Bodmer est revenu sur la victoire des Girondins de Bordeaux face à son ancien club, l’OGC Nice (0-3).

« La tête de Gouiri est un tournant parce qu’à 0-1, c’est une belle situation, mais il n’a pas eu de réussite sur cette action. Nice est un club qui me tient à cœur, et voir ça aujourd’hui… Avec un effectif de qualité, ils ont beau jouer à cinq ou à dix derrière, à partir du moment où vous ne faites pas du un contre un… Sur le premier but, c’est catastrophique, Saliba recule pendant 30m, Nsoki n’est pas là, Daniliuc ne regarde pas une fois à droite ou à gauche : c’est trop facile pour Bordeaux. Et encore, il y a les trois buts, mais il y a toutes les autres actions… S’il y a 5 ou 6-0, c’est pareil à la fin du match. Ils jouent à trois derrière, ils sont censés avoir une bonne assise défensive, mais tous les matches c’est la même chose… C’est quasiment le carnaval défensivement. C’est affreux ce qu’ils font, ils peuvent prendre énormément de buts à domicile. Même le but sur corner, je suis désolé, Paul Baysse est à deux mètres du but… Personne au poteau, Nsoki perd son duel, Benitez en retard… Quand vous avez des bons joueurs de tête comme Koscielny ou Baysse, et de bons tireurs comme Oudin, ça peut faire but à tous les coups. C’est une question d’état d’esprit et de mentalité. C’est Bordeaux en face, ce n’est pas Paris, Lyon, ou le LOSC, sans manquer de respect à Bordeaux. Ce n’est pas le même calibre que les quatre premières équipes du championnat. C’est vraiment inquiétant ».

Telefoot

Retranscription Girondins4Ever