Fortress pourrait devenir propriétaire des Girondins de Bordeaux si King Street ne peut rembourser l’emprunt à l’échéance

La situation financière des Girondins de Bordeaux a de quoi inquiéter, d’autant plus que le déficit serait encore plus important en fin de saison que celui de la saison passée, à hauteur de 55M€ au mieux, 80M€ au pire. Pour combler ce déficit, King Street réinjecte de la liquidité mais la question est la suivante : d’où proviennent ces fonds ? Est-ce des fonds propres à King Street ou bien des fonds sortis d’une des lignes de crédit ouvertes auprès de Fortress lors de l’acquisition du club par King Street et GACP en 2018 ? Lors du rachat du club plusieurs conditions ont été posées quant à ces lignes de crédit, le taux d’intérêt tout d’abord qui se situe à 9,25% mais aussi l’échéance fixée à octobre 2022. À l’issue de cette échéance, si les deux lignes de crédit ne sont pas remboursées par King Street, seul à la barre car GACP a été débarqué depuis, Fortress deviendrait le nouveau propriétaire des Girondins de Bordeaux.

Selon Sud-Ouest, Fortress aurait, vu le contexte actuel avec le Covid et les droits télé, revu légèrement les clauses du contrat les liant assouplissant les conditions de remboursement. Si Fortress devenait malgré tout propriétaire, il se pourrait qu’ils se décident à revendre le club, la dette étant très importante et pourraient donc se laisser tenter par un investisseur approchant avec une offre à hauteur de la dette, ce qui aujourd’hui paraît très peu probable vu le contexte économique avec un zéro pointé pour la billetterie et des droits télé en suspens. Mais d’ici là…