[CdF] Les Tops-Flops Girondins4Ever de Bordeaux-Toulouse

Les Tops

Gaëtan Poussin (6.5/10). Le portier a maintenu son équipe dans le match grâce à une première période faite d’arrêts réflexes, ou de belles claquettes. Malheureusement, il encaisse deux buts sur lesquels il ne peut rien, et n’a vraiment pas été aidé par sa défense.

Tom Lacoux (7/10) : Le meilleur jeune actuel de notre formation, c’est lui. Premier buteur qui a finalement vu son but être refusé, Tom Lacoux est un des seuls joueurs ayant joué majoritairement à une touche et vers l’avant lors de cette rencontre. Précieux au milieu, intelligent, précis dans ses passes, il fait honneur à son club de cœur. Replacé latéral droit en seconde, il a maintenu le même niveau d’exigence.

Amadou Traoré (6.5/10). Un petit top, mais le jeune bordelais a été le seul à faire des différences balle au pied offensivement, notamment en première période. Il est sur le bon chemin, et grandit de match en match.

Les Flops

Maxime Poundjé (2/10). Horrible. Même contre des pupilles, il arrive à faire tâche et se laisser déborder, faire des fautes tel un débutant… C’est affligeant. Aucune remise en question, aucune progression depuis maintenant 10 ans. Vivement la fin de saison que cette page se tourne pour de bon.

La jeunesse. On pourrait dire qu’elle ne fut pas au niveau, mais ce serait très sincèrement malhonnête et maladroit, d’autant qu’Amadou Traoré, Gaëtan Poussin et Tom Lacoux ont fait leur match. Il ne faut pas non plus oublier que, privés de compétition des suites de l’arrêt des championnats amateurs, ils ne sont évidemment pas au point physiquement. Mais tout de même, soyons honnêtes, la plupart n’a pas saisi la chance qui était donnée par Jean-Louis Gasset.

Les entrées des titulaires en seconde période. Aucun apport, alors qu’en face il s’agissait de remplaçants d’une équipe de Ligue 2. Evidemment, l’on pourrait parler de cette organisation de Jean-Louis Gasset qui a décidé de mettre 11 joueurs différents. C’est totalement discutable, et entendable. Mais s’ils ne les avait pas mis, on lui aurait reproché aussi. Le chien qui se mord la queue. Alors, peut-être qu’il aurait fallu préserver les titulaires sur le plan physique et mental en vue de l’échéance OM. Mais avec des si…