Jean-Michel Larqué : “Aujourd’hui, Jean-Louis Gasset est prisonnier de ses déclarations initiales et il en récolte les mauvais côtés”

Jean-Michel Larqué s’est exprimé sur le milieu de terrain bordelais Hatem Ben Arfa qu’il estime être trop mis dans le confort, comme d’autres de ses coéquipiers. “J’aime bien la réalité d’un match. Quand j’analyse un match, j’aime bien parler de la qualité d’un contrôle, de la qualité de l’activité, de l’intelligence de jeu. Pour un milieu de terrain, de sa recherche du partenaire qui est devant lui. Alors intrinsèquement, peut-être qu’il peut le faire mais ce serait mieux qu’il le fasse réellement plutôt qu’intrinsèquement. Ce garçon-là a certainement fait de bonnes choses. Peut-être qu’on attend aussi beaucoup de lui. Je n’ai pas vu beaucoup de grands matches excepté lorsqu’il était à Nice. La grande leçon, c’est que ce soit à Marseille ou à Bordeaux, mettez-les dans de la ouate, mettez-les dans du coton, dites aux joueurs que ce sont les plus beaux, les plus grands. Et en retour, vous n’aurez rien du tout. Aujourd’hui, Jean-Louis Gasset est prisonnier de ses déclarations initiales et il en récolte les mauvais côtés”.

RMC

Retranscription Girondins4Ever