Fortress ne serait pas disposé à abandonner une partie de la dette, mais seulement à l’échelonner

Dans un article L’Equipe concernant Gérard Lopez – qui aurait vraisemblablement la surface financière pour aller au bout du rachat des Girondins de Bordeaux – l’on apprend que Fortress ne serait pas disposé à abandonner une partie de la dette, mais seulement à l’échelonner. Pour rappel, cette dette est de 38 millions d’euros, plus les intérêts estimés à 3,705 M€. Cette dette est à rembourser d’ici l’automne 2022.