Après le rachat acté, Gérard Lopez devra se pencher sur la question des loyers du Matmut Atlantique ainsi que l’exploitation du stade par SBA

Une fois le rachat des Girondins de Bordeaux par Gérard Lopez acté, l’homme d’affaire aura le côté sportif à redresser mais pas que. En effet, il faudra qu’il s’intéresse à la question du Matmut Atlantique. SBA, l’actuel exploitant, aurait fixé la date du 31 décembre 2021 avant de déposer le bilan selon Sud Ouest. Le futur nouveau propriétaire pourrait donc intervenir dans l’exploitation du stade de plusieurs manières, soit entrer dans le capital ou bien prendre le contrôle total de SBA, ce qui ferait de lui l’exploitant à part entière du Matmut Atlantique.

Autre question concernant le stade, les loyers dont devront s’acquitter les Girondins. De part la lettre de garantie qu’il a effectué, remplaçant celle de King Street, il s’est engagé à régler les 4,9M€ de loyers annuels quoiqu’il arrive. Une situation qui pourrait être absorbée par la société de Gérard Lopez, Jogo Bonito, qui compte un actif entre 7 et 11M€. Il pourrait également utiliser les droits télé pour garantir le paiement du loyer annuel, comme nous vous l’avions rapporté. Mais cette solution n’a pas encore été abordée avec la Métropole. Dernière chose que nous rapporte Sud Ouest, la baisse de loyer demandée par Gérard Lopez ne serait pas à l’étude du côté de la Métropole. Alain Anziani et Pierre Hurmic ont toujours signifié publiquement qu’il n’y aurait pas de baisse.