Frédéric Piquionne : “Il faudra laisser un peu de crédit, un peu de temps. Les têtes sont totalement malades”

Photo by Seb Daly/Sportsfile / Icon Sport

Frédéric Piquionne a prévenu qu’il faudrait laisser du temps à l’entraineur des Girondins de Bordeaux, Vladimir Petkovic, ainsi que l’équipe, puisque tout va être chamboulé et ne sera pas prêt pour démarrer le championnat dans moins de deux semaines.

« Il faudra laisser un peu de crédit, un peu de temps (à Vladimir Petkovic). Le collectif bordelais ne va pas se faire du jour au lendemain. Les têtes sont totalement malades. J’écoutais ce que pouvait apporter Vladimir Petkovic sur le plan mental surtout, parce qu’apparemment il a travaillé pour des associations, des gens en difficulté. Tout ça peut rentrer en compte. C’est vrai que lors des entretiens individuels, il va commencer à percevoir ce que chacun peut donner, par rapport à Bordeaux. S’il sent qu’il y a tel ou tel joueur qui ne peut rien apporter à l’équipe, je pense qu’il le mettra de côté. Mais s’il sent une certaine motivation des joueurs présents, peut-être qu’il les remettra dans le droit chemin. Bordeaux peut terminer entre la 10ème et la 12ème place […] L’arrivée d’un nouveau coach peut faire qu’un joueur peut se relancer totalement. Quand on est dans une spirale négative, et j’en ai connus des clubs dans ces moments-là… On ne sait pas comment se retrouver, on ne sait pas où on va, et on se réfugie derrière certaines excuses : le coach, le partenaire… Finalement, quelques fois, quand un coach arrive, il te remet en confiance, il remet l’équipe en confiance, le collectif est là… Il suffit d’une ou deux victoires pour se remettre dans le coup ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever