Philippe Lucas : “Fermer la boutique n’est pas forcément toujours le bon choix”

Yvan Plantey, sur France Bleu Gironde, a donné son ressenti sur les choix de Vladimir Petkovic lors du match nul entre Lorient et les Girondins de Bordeaux, et notamment sur ses changements tardifs.

« C’est un peu des deux (moral et physique). C’est la tête parce que depuis le début de saison c’est un scénario qui se répète. Consciemment ou inconsciemment, on y pense, et on est toujours un peu le cul entre deux chaises : est-ce qu’on continue à attaquer pour faire le break, ou est-ce qu’on protège notre but pour garder le 0-1… Fermer la boutique n’est pas forcément toujours le bon choix. On a joué à dix aussi. Mais aussi, si on sort un attaquant et qu’on fait rentrer un défensif, cela veut dire qu’on accepte d’être dominé, qu’on ne pense qu’à résister. Parfois, c’est bien aussi de garder un attaquant pour conserver le ballon suffisamment haut devant, et ne pas subir. Le choix est toujours délicat à faire, ce n’est pas toujours évident dans les remplacements. Parfois, on voit même des coaches qui sortent même un milieu défensif pour faire rentrer un deuxième attaquant, afin de porter l’estocade et garder le ballon haut, pour moins subir […] Tout est lié. Il y a le problème mental, le problème physique… Si on est moins bien physiquement, sur la durée on lâche automatiquement la concentration. C’est en lien, c’est un grand classique ».

Retranscription Girondins4Ever