Nicolas Le Gardien : “Le faire maintenant, c’est aussi se dédire à la fois financièrement et sportivement par rapport à ce qui a été mis en place. Ce serait un coup d’arrêt au projet”

Sur TV7, le journaliste Sud Ouest, Nicolas Le Gardien, a donné son ressenti sur l’avenir de l’entraineur des Girondins de Bordeaux, Vladimir Petkovic, vis-à-vis de la rencontre face à l’Olympique Lyonnais.

« Ce sont les dirigeants qui le savent s’il joue sa tête sur ce match. Cela dépendra de la physionomie du match. Si l’équipe se délite comme elle s’est délitée à Strasbourg, avec une grosse défaite, forcément il n’y aura pas 50 solutions… Si l’équipe montre du caractère, est capable de montrer un progrès, je pense qu’il tiendra au moins jusqu’à la trêve. Après, il y aura encore trois matches… Vladimir Petkovic a été installé et présenté comme le coach qui est là pour la durée, sur trois ans… C’est à la fois dans ce qui correspondait au projet de Gérard Lopez, et aussi cela a un coût, un contrat de trois ans… Licencier Vladimir Petkovic, alors que l’équipe n’est pas encore larguée au classement… Après, il vaut mieux le faire avant de se retrouver trop largué si c’est la solution… Mais le faire maintenant, c’est aussi se dédire à la fois financièrement et sportivement par rapport à ce qui a été mis en place. Ce serait un coup d’arrêt au projet ».

Retranscription Girondins4Ever