Vladimir Petkovic : « On a enlevé la chemise blanche, et on a mis le bleu de travail des ouvriers »

Vladimir Petkovic, en conférence de presse d’après match, a expliqué son changement tactique en seconde période, lorsque les Girondins de Bordeaux commençaient à vaciller face à Strasbourg.

« On savait ce qu’on devait faire, et on a réussi à bien le faire, également quand il a fallu changer de façon de jouer. Avec la peur, est également arrivée l’absence de possession de balle. Les passes étaient de moindre de qualité, et ça c’était très dangereux quand on fait face à un adversaire très fort. Mais ce qui est le plus important, c’est qu’on ait réussi à faire ce qu’on voulait faire, à savoir prendre les trois points, dans l’optique de se rapprocher d’une une autre zone du classement »

L’entraineur bordelais nota cependant l’attitude de ses joueurs.

« Nous avons été certainement un peu plus travailleurs. Pour ainsi dire, on a enlevé la chemise blanche, et on a mis le bleu de travail des ouvriers. On a beaucoup travaillé, ce qui nous a amenés à réussir […] La grinta, le vice, certainement, c’est important, c’est bien de l’avoir. Mais il faut que ça dure 90 minutes, et on n’est pas encore au niveau comme ça pendant 90 minutes. C’est pour ça que j’ai dit à l’équipe qu’il était très important d’obtenir une victoire après une semaine avec beaucoup de travail. C’est quelque chose qui peut nous amener à mieux faire dans le futur »

Retranscription Girondins4Ever