[Paroles de supporters #1] Julien Bée : « Ah ça… des amis évidemment mais j’ai surtout rencontré ma femme au virage Sud en 2003 »

Aujourd’hui dans « Paroles de supporters », nous sommes avec Julien Bée, journaliste sportif sur Gold FM mais aussi co-auteur de plusieurs livres sur les Girondins de Bordeaux.

Bonjour Julien 🙂 !

Peux-tu te présenter auprès des supporters en quelques mots ?

Julien Bée, journaliste sportif, commentateur des matches des Girondins sur Gold FM. Sur cette radio depuis 10 ans mais je commente le club depuis 2007. Je suis auteur, et j’ai notamment coécrit 3 livres sur les Girondins et l’ancien parc Lescure. J’en écris un nouveau qui sortira fin 2022 (mon dictionnaire amoureux du club)

D’où supportes-tu les Girondins et depuis quand ?

Je suis du Bassin d’Arcachon et je supporte réellement le club depuis 1987, de façon assidue au stade à partir de 1999 et en tant que suiveur journaliste depuis 2007.

Qui t’a donné cette passion pour les Marines et Blancs ?

Mes parents. Il suivent les matches… et le foot en général mais à la maison on avait un œil particulier sur le FCGB et à l’adolescence je suis devenu un vrai amoureux.

Quelle relation as tu avec les suiveurs des Girondins et le club en général ?

Franchement aucune. Car pour moi le commentaire c’est un métier en plus dans ma vie. Ça n’est pas mon gagne-pain du quotidien. J’ai une société de communication spécialisée dans la mise en page de magazine à faire tourner. Donc la semaine, la priorité va à ma boîte. Je ne vais pas en conférence de presse. Mon rôle ce sont les commentaires le week-end avec une grosse préparation bien sûr. Mais je ne souhaite pas avoir de relation plus que ça avec le club ou l’environnement. Évidemment je connais quelques personnes avec qui je m’entends bien. Mais ça s’arrête là. En revanche quand Laurent Brun et moi avons écrit nos livres, les personnes de la communication du club nous ont bien aidé pour nous aiguiller vers des personnalités et/ou anciens joueurs. Je ne cherche pas le buzz, j’aime trop le club pour ça. Mon but c’est de raconter l’histoire d’un match. C’est ma passion. Je fais ça vraiment humblement et pour les supporters.

Quels sont tes meilleurs souvenirs depuis que tu supportes et commentes le FCGB ?

En tant que supporters c’est Milan ! J’y étais à Lescure… le 3-0. Incroyable. J’étais comme un fou. Juste derrière le banc de Capello avec mon père ! En tant que journaliste, en meilleur souvenir il y en a 2 : le Bordeaux – Bayern 2009, jour de mon anniversaire et aux commentaires avec un ami, Alain Bonnave, parti trop tôt. Une belle victoire en LDC 2-1. Et puis le Liverpool -Bordeaux en novembre 2015. Défaite, mais ce soir là, il y a eu un hommage aux disparus des attentats de Paris et du Bataclan et un « You’ll never walk alone » incroyable d’intensité.

 

Comment tu t’informes sur les girondins ? Par quels supports ?

Les médias « normaux » mais aussi les sites de supporters comme G4E (je connais le créateur du site, Romain, depuis plus de 15 ans). Et désormais quelques twittos aussi. Car ça fait partie du jeu maintenant.

As-tu rencontré d’autres supporters au stade ou en dehors, grâce à tous ces lieux de partage ?

Ah ça… des amis évidemment mais j’ai surtout rencontré ma femme au virage Sud en 2003. Mariés en 2005 et en 2006 la naissance d’Emilio qui est un fan également (même si il ne vit pas les meilleures années du club, je lui dis d’y croire, que la roue va tourner, c’est cyclique et cette institution reviendra tout en haut !)

Si tu devais faire ton onze type des joueurs girondins ?

Je vais faire un onze des joueurs que j’ai vu jouer.

Carrasso – Mariano Henrique Planus Lizarazu – Micoud Pavon Fernando Zidane Gourcuff – Pauleta

 

Ton joueur que tu as adoré ?

Pedro Miguel Pauleta. Je l’adore. Déçu de son départ au PSG mais ce joueur m’a fait rêver ! je m’époumonais a dire son nom au stade. Quel buteur génial !

Ton joueur que tu aimerais oublier ?

Bruno Basto… qu’est ce que j’ai pu le critiquer !

Ton coach préféré ?

Laurent Blanc. Il a su faire un miracle… avec des titres en 2009, certes mais elle faisait rêver son équipe. La philosophie de jeu proposée était incroyable !

Celui que tu n’as pas aimé ?

Jean Tigana. Je crois qu’il n’avait plus les armes et les codes de la nouvelle génération pour vraiment mener ce groupe. L’après Blanc était forcément dur à gérer !

Comment vis-tu cette longue période de disette aux Girondins (sans titre depuis 2013) ? Tu relativises ?

Vous savez. J’ai étudié depuis de nombreuses années l’histoire des Girondins ! C’est cyclique. Dans les années 70, le club avait toutes les peines du monde à produire du spectacle, à avoir des résultats. Ça a été dur cette époque. Et pourtant… les années 80 juste après ont été les plus belles de l’histoire. Soyons patients même si c’est loin d’être évident. Soutenons les et ça va revenir ! Quand on touche le fond de la piscine… notre pied fait une impulsion et nous fait remonter !

Demain tu es directeur du recrutement avec un bon portefeuille tu prends quels joueurs en L1? Et à l’étranger ? (on a le droit de rêver hein !)

Téji Savanier de Montpellier, quel joueur ! Quel hargne. Je le prends sans hésiter. Christopher Nkunku à Leipzig, quelle saison il fait en Allemagne ! J’apprécie ce joueur.

Si Petkovic n’était pas venu, tu aurais voulu quel coach et pourquoi ?

Christophe Galtier. Je crois que Lopez, se mord les doigts de ne pas l’avoir convaincu d’attendre avant qu’il ne parte à Nice. Ça aurait été l’idéal.

Tes souhaits pour les Girondins ?

Que l’équipe retrouve de la solidité, de la solidarité et de la stabilité. Que Gérard Lopez s’appuie sur l’historie pour bâtir et retrouver les valeurs du FCGB

Chamakh ou Gourcuff? Gourcuff

Wendel ou Malcom ? Malcom

Ramé ou Carrasso ? Carrasso

Planus ou Henrique ? Planus

Smertin ou Costa ? Smertin

Chalmé ou Mariano ? Mariano

Baup ou Blanc ? Blanc

Denilson ou Savio ? Je peux pas choisir, je les adore !

Darcheville ou Feindouno ? Pascal !

Laslandes ou Cavenaghi ? Laslandes

Fernando ou Diarra ? Fernando

Zidane ou Lizarazu ? Zizou, Liza et Duga !

Lescure ou René Gallice ? Lescure

Poko ou Maazou ? Basto

Un message pour la communauté des girondins sur les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux ont des côtés formidables comme le rapprochement des communautés et la possibilité de créer un lien social fort avec les autres supporters. Mais ça a aussi ouvert la possibilité aux haineux de déverser leur colère de façon anonyme. Alors… on n’est pas forcément d’accord sur tout. On n’a pas la même vision, certes, mais s’insulter, se moquer ou rabaisser ça ne sert à rien. On supporte tous le même club ! Soyons solidaire et Allez Bordeaux !

Merci beaucoup Julien  😉 !