Dorian Bercheny : « Au-delà même de cette partir contractuelle et parler de faute professionnelle, c’est un manque de respect qui est terrible pour l’institution des bordelais »

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Dorian Bercheny, journaliste pour la radio, s’est exprimé sur les recrues Girondines. Sur 13 joueurs arrivés, seuls 4 seront encore sous contrat la saison prochaine, Stian Gregersen, M’Baye Niang, Fransérgio et Junior Onana. Ils ont rajouté Abdel Jalil Medioub, bien qu’il était déjà au club.

 

« Je crois qu’il y a déjà eu des fautes professionnelles de certains donc il y a des noms que j’ai envie de rayer naturellement. Quand tu joues au futsal un lendemain de défaite, sur un jour off alors que les troyens après le match au PSG, ont fait sauté le jour off… J’en raye un (M’Baye Niang), je me demande si Abdel Jalil Medioub ne faisait pas partie de la bande mais il me semble que oui (on confirme oui !) Ce sont des fautes professionnelles et au-delà même de cette partir contractuelle et parler de faute professionnelle, c’est un manque de respect qui est terrible pour l’institution des bordelais. Stian Gregersen je le garderai mais je ne suis pas convaincu que lui va rester. Fransérgio c’est quand même une déception, c’est hyper irrégulier, il a du talent mais voilà… Et puis Junior Onana je pense que c’est l’un des choix d’Admar Lopes et l’une des valeurs marchandes espérée par Admar Lopes donc ça paraît compliqué. Est-ce qu’on ne peut pas plutôt rebâtir sur des jeunes du style Sékou Mara et compagnie. Je pense que l’avenir passe plutôt par là. Je pense qu’il va falloir regarder un peu, faire l’état des lieux de jeunes et repartir avec des guerriers parce que Junior Onana je pense qu’il a une valeur marchande. Il y a d’autres joueurs dans ce cas-là. Sur les 5, je n’en vois pas beaucoup rester, honnêtement. »

 

Retranscription Girondins4Ever