Gernot Rohr évoque la première réunion du « Comité 1881 » qui se déroulait mercredi

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Gernot Rohr, ancien joueur et entraîneur des Girondins de Bordeaux, s’est exprimé sur la création du « Comité 1881 » par Gérard Lopez. Il en fait partie et a vécu sa première réunion Mercredi.

« Cela s’est très bien passé. C’était malheureusement en visioconférence parce que le Président était sur un autre continent et avec le décalage horaire donc c’était pour lui à 6h30 du matin. Nous c’était l’après-midi, on était une douzaine de membres de ce comité. Je crois que tout le monde était pratiquement présent à travers l’écran sauf une ou deux exceptions. C’était intéressant, c’était les présentations de chacun et puis c’était aussi un petit peu, quelques idées qui ont été échangées par les uns et les autres. On a tous envie évidemment d’accompagner les Girondins pour une remontée. Dans un esprit club, dans une philosophie football à 100% et avec des jeunes qui ont déjà très bien commencé la saison. »

Quel a été son message en tant qu’ancien du club, auprès de Gérard Lopez ?

« Le message était très simple, c’était de rester football avant tout et de continuer à travailler comme on a vu depuis le début de la saison, dans cet état d’esprit qui est conquérant, qui est rafraîchissant. On voit beaucoup de jeunes, c’est axé sur des garçons du centre de formation avec évidemment des renforts qui viennent d’ailleurs. Puis avec un ré ancrage un peu plus local possible. J’ai suggéré par exemple, de faire ce qu’on avait fait dans les années 80 voire 70 déjà, d’aller de temps en temps en Gironde et de jouer à Saint-Symphorien, à Landiras ou à La Teste pour des raisons qu’on peut facilement deviner. De se montrer là-bas avec tout un effectif qui peut jouer entre lui. Faire un footing le matin, manger ensemble le midi et puis l’après-midi faire un petit jeu sur place. On avait fait ça et on avait trouvé que c’était très sympa pour les supporters mais aussi pour nous les joueurs à l’époque. Lorsque je l’ai fait pour la 1ère fois avec Raymond Goethals, j’ai trouvé cette idée très bonne et je l’ai transmise aux nouveaux dirigeants. »

Retranscription Girondins4Ever

(Photo by PIUS UTOMI EKPEI / AFP)