Tony Gomez (La Brède FC) explique ce à quoi ont servi les indemnités de formation du Jules Koundé après ses différents transferts

Sur France Bleu Gironde, Tony Gomez, Président du club de La Brède FC, a été questionné sur l’ex-défenseur central des Girondins de Bordeaux, Jules Koundé, passé plus jeune par son club. S’attendait-il à le voir aussi haut, à savoir au Barça et à la Coupe du Monde avec les Bleus ?

« On voyait bien qu’il avait plein de petites choses de plus que les autres. Lorsqu’il rencontrait des équipes adverses et qu’il y avait un niveau supérieur, il était quand même au-dessus du lot. On se disait alors qu’il pouvait faire quelque chose, comme être aux Girondins, passer professionnel. Mais faire cette carrière-là, oui, on a été surpris agréablement. Cependant, vu comment il est travailleur, simple… On pensait que ça pouvait arriver, mais être sûr qu’il aurait cette carrière, peut-être pas ».

Des suites de ses transferts, Jules Koundé a rapporté de l’argent avec les indemnités de formation à La brède. Que sont devenues ces sommes ?

« On est toujours restés un club amateur, et autour de nous, le football dépasse un petit peu les bornes. Nous, on a essayé d’améliorer le quotidien de nos jeunes. On a acheté des minibus, on a fait des agrandissements pour notre Club House, on a mis des photos de Jules, on a tout remis à neuf… Tous nos éducateurs sont diplômés et s’ils ne le sont pas, on leur fait passer ces diplômes. Ils sont défrayés… On a amélioré le quotidien, et on a surtout essayé de créer une ambiance du football amateur, mais également de progresser pour tous ces jeunes ».

Retranscription Girondins4Ever