Marc (Débriefeur) : « Pendant 10 minutes on avait un couloir gauche qu’on a massacré parce que tu n’avais pas d’ailier gauche. Tu avais deux arrières gauches sur la pelouse »

Dans Les Débriefeurs sur ForEver, Julien Bée est revenu avec Marc, sur la défaite et l’élimination des Girondins de Bordeaux face au Stade Rennais (1-2), pour le compte des 1/32èmes de finale de la Coupe de France. Il a notamment pointé du doigt les choix du coach David Guion dont celui de sortir Zuriko Davitashvili.

« C’est petits bras parce que je suis désolé, quoi que tu fasses, ce n’est pas dix minutes de plus où il va jouer… A la 65ème il sort Davitashvili, il laisse ces deux arrières gauches sur la pelouse, ce qui ne ressemble à rien. On voit que Nsimba a eu des occasions de un contre un mais il n’avait pas la grinta d’un ailier. Au final tu attends et 10 minutes après tu sors ton arrière gauche… A ce moment-là fais tes deux remplacements directs, tu mets Nsimba, tu mets Badji devant, tu mets Elis à gauche mais sois logique ! Pendant 10 minutes on avait un couloir gauche qu’on a massacré parce que tu n’avais pas d’ailier gauche. Tu avais deux arrières gauches sur la pelouse. Cela va changer quoi 10 minutes ? Soit on a un gros soucis de préparation physique parce que ton ailier gauche n’est pas capable de jouer 10 minutes de plus. Est-ce que 10 minutes de plus ça va changer sa vie sur le match de mardi ? Il faut arrêter, on a tous fait du foot, il faut arrêter… Ce ne sont pas 10 minutes qui vont changer quelque chose. Il a peur de quoi ? De la blessure ? Bin c’est petits bras… C’est ce qui pourrait faire la différence entre la 2ème et la 3ème place ce genre de raisonnement, c’est très petits bras. […] Ne bazarde pas ton côté gauche pendant 10 minutes en plus Nsimba ne met pas un pied devant l’autre depuis 3 matchs, c’est une catastrophe. Ce n’est pas logique… Tu as massacré ton couloir gauche pendant 10 minutes. C’est con et c’est une erreur de coaching. »

Retranscription Girondins4Ever.

 

Le podcast de l’après-match :

Forever (foreverlaradio.fr)