Lionel Charbonnier : « Le carton orange peut servir pour ce genre de situation »

Dans l’After Foot Live sur RMC, Lionel Charbonnier, consultant, s’est exprimé sur la prestation bordelaise après le match de Coupe de France perdu face au Stade Rennais (1-2). Il a notamment donné son avis sur le carton rouge reçu par Malcom Bokélé.

« C’est compliqué… C’est toujours compliqué. Je ne peux pas dire s’il y avait rouge absolument parce que le soucis c’est que c’est un geste involontaire. Par contre c’est un geste involontaire qui n’est pas du tout maîtrisé et donc, du fait qu’il ne voit pas Tait arriver dans son dos et il se tourne et voilà… Il met son pied à la hauteur pour attraper le ballon mais à cette hauteur-là, c’est aussi la hauteur des parties intimes, peut-être même du foie car c’est un peu plus haut. Ce n’était quand même pas maîtrisé mais comment veux tu maîtriser quand tu ne vois pas ? C’est tout ambigüe, c’est une interprétation. Pour moi il n’y a pas scandale de mettre un rouge mais certains ne le mettent pas. Et il n’y a pas scandale s’il ne l’avait pas pris non plus. […] D’où le fait de peut-être avoir un carton orange. Le carton orange peut servir pour ce genre de situation. Ce n’est pas maîtrisé, c’est entre le jaune et le rouge. Je pense que s’il y avait eu le carton orange (sourire), une exclusion temporaire pour un geste non maîtrisé, peut-être pas volontaire, sur ce genre d’action comme ça tu peux le sortir je pense. »

 Retranscription Girondins4Ever