Florian Brunet : « Aucune plainte n’a été déposée ni par Koscielny ni par Costil »

Hier, sur RMCJérôme Rothen a essayé de ‘tirer les vers du nez’ de Gérard Lopez sur « l’affaire Benoit Costil« , tout en concluant que l’ex-portier des Girondins de Bordeaux ne pouvait pas s’exprimer sur le sujet, car une plainte était en cours.

« Je l’ai pris aussi pour moi. Benoit Costil, je le connais depuis tout gamin. Je trouve que ce traitement fait à Benoit n’était pas forcément mérité, et même qu’il était injuste. Connaissant Benoit, et je le sais parce que je l’ai eu dans une période compliquée… Ce n’est pas facile d’être accusé comme il a été accusé… Il y a une plainte qui est en cours, donc lui ne peut pas communiquer aussi pour l’instant ».

Gérard Lopez n’a pas voulu trop en dire (lire ICI), insistant sur le fait que pour lui, qui ne s’est jamais exprimé sur cela, le sujet était clos. « Moi je n’ai pas besoin d’en parler. C’est tout. Pour moi le sujet est clos. Les décisions qui ont été prises pendant le courant de la saison, elles ont été prises pour des raisons qui étaient connues de moi parce qu’il y a eu des conversations et des discussions. Ces décisions n’ont pas à être discutées ici. C’est tout ». 

Dans la continuité de l’émission, le porte-parole des Ultramarines, Florian Brunet, impliqué dans cette « affaire » – mais comme toute une tribune et ses représentants puisque Benoit Costil les a ouvertement traités de ‘vendus’, ne l’oublions pas – a assuré qu’il n’y avait encore aucune plainte de déposée, que ce soit de la part du gardien comme de Laurent Koscielny.

« Juste pour info, Jérôme Rothen, aucune plainte n’a été déposée ni par Koscielny ni par Costil. Votre information donnée à l’antenne est fausse ».