[Le bilan par joueur #6] Vital Nsimba, à gauche toute !

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Tout au long de cette trêve internationale pour cause de Mondial au Qatar, nous vous proposons un bilan de chaque joueur des Girondins de Bordeaux depuis le début de saison.

Pour ce bilan après 15 journées de championnat de Ligue 2 et 2 tours de Coupe de France, nous nous intéressons pour l’épisode #6 à Vital Nsimba.

Le défenseur latéral gauche de 29 ans effectue un retour aux sources, tout comme son compère de la défense Yoann Barbet. Formé au club, il fait partie de la longue liste de joueurs bordelais qui ont dû démontrer leur talent ailleurs qu’avec le club au scapulaire, faute de contrat pro. En Juillet 2013 il rejoint la réserve de Guingamp pour n’y passer qu’une saison et partir pour Luçon, club alors en National. Il y réalisera une belle saison, ce qui lui ouvrira les portes de Bourg-en-Bresse, club qui évoluait en Ligue 2 à l’époque. Il y restera trois saisons puis continuera de gravir les échelons en rejoignant Clermont Foot. Il sera promu en Ligue 1 avec le club auvergnat puis la suite vous la connaissez.

 

Arrivé en Gironde l’été dernier, Vital Nsimba n’est pas officiellement bordelais, du fait de l’impossibilité pour le club de valider les nouveaux contrats. Il ne disputera donc que les matchs amicaux et devra patienter début Septembre pour enfiler officiellement le maillot Girondin. C’était à Saint-Etienne (8ème journée), après que Jacques Ekomié ait assuré l’intérim.

Depuis, Vital Nsimba n’a plus quitté son poste (sauf suspension à Trélissac). Il a enchaîné les matchs et les bonnes prestations. Les supporters bordelais ne s’y sont pas trompés, cela faisait longtemps qu’on n’avait pas vu un latéral gauche monter, percuter, centrer et être assez complet, sans faire offense à l’ensemble de ses prédécesseurs. Quand il n’est pas sur le terrain, l’ancien clermontois motive les troupes ou comme à Trélissac, vient avec le groupe. On sent qu’il est heureux d’être ici, d’être revenu dans son club formateur.

 

Il a gagné sa place à la régulière cette saison et on sait qu’on peut compter sur lui pour sa détermination et son envie d’aider l’équipe. Une très bonne pioche à l’intersaison pour ce joueur arrivé libre de tout contrat.

Ses stats cette saison

Matchs amicaux :

  • 5 matchs, 321 minutes jouées, 1 passe

Ligue 2 BKT :

  • 8 matchs, 720 minutes jouées, 2 passes, 3 cartons jaunes

Coupe de France :

  • 1 match, 76 minutes jouées

 

Sa note moyenne sur Girondins4Ever

5,5/10 en neuf matchs

Retour sur l’une de ses déclarations :

« Je suis un latéral dynamique, plutôt offensif. J’aime bien monter et être décisif, faire des passes décisives pour mes coéquipiers. Ce qui m’a donné envie de signer à Bordeaux ? C’est déjà le fait de revenir à la maison, et surtout de faire de remonter le club. Malheureusement, il est redescendu en Ligue 2, donc c’est un challenge pour moi, d’essayer de faire remonter les Girondins de Bordeaux à leur place, c’est-à-dire en Ligue 1. »

Il fut également invité à dire ce qui avait changé, ainsi que les joueurs qu’il avait côtoyé lors de son dernier passage en Gironde.

« Ce qui est pareil, c’est le Château (rires), le centre également ; ça n’a pas bougé. L’intérieur du centre d’entrainement non plus. Et après, ce qui a bougé, c’est le staff, les coaches, les joueurs… Il y a eu pas mal de mouvement […] Non je n’ai pas retrouvé de joueurs que je connaissais déjà. Après, il y avait Guéguette (Gaëtan Poussin) quand je suis parti, il était encore avec les jeunes. Après, j’ai retrouvé Yoann Barbet. On a été formés ensemble, on est de la même génération. »

Les épisodes précédents :

Girondins4Ever – [Le bilan par joueur #1] Rafal Straczek, des débuts prometteurs en Coupe de France

Girondins4Ever – [Le bilan par joueur #2] Gaëtan Poussin, un leader révélé et une assurance retrouvée

Girondins4Ever – [Le bilan par joueur #3] Yoann Barbet, le capitaine flamme de l’équipe

Girondins4Ever – [Le bilan par joueur #4] Malcom Bokélé, l’incarnation de l’envie et du dépassement de soi

Girondins4Ever – [Le bilan par joueur #5] Stian Gregersen, la métamorphose du roc norvégien