Benoit Ibry : “Il y avait 5-0, c’était plié mais c’était un tel moment de plaisir que j’aurais voulu que ça dure”

Benoit Ibry, attaquant à Issoire lorsqu’ils avaient rencontré en 2001 les Girondins de Bordeaux en coup de France, s’est rappelé de cette rencontre. “Je me disais, si on tient le premier quart d’heure, qu’ils ne marquent pas… mais après quelques minutes , je me suis rendu compte que non, ça ne passerait pas […] Il y avait 5-0, c’était plié mais c’était un tel moment de plaisir que j’aurais voulu que ça dure. Même à 19 ans, je savais que je ne jouerai pas d’autres moments comme celui là […] Avant la fin du match, j’ai commencé à regarder le chrono et à me rapprocher de Dugarry car je voulais son maillot. Mais au coup de sifflet final, il est allé le donner aux supporters des Girondins. Finalement, j’ai eu celui d’Alain Roche”.

La Montagne